Nous en avons tous envie, très envie : se réjouir en observant, chaque matin, tous les collaborateurs de l’entreprise arriver au bureau avec un sourire avenant, un moral d’acier, une forme olympique et une humeur solaire.

Même si les contraintes particulières du premier semestre 2020 ont bousculé bien des choses, il faut refuser la morosité. Cherchons donc les bonnes nouvelles du côté de l’optimisme et des bonnes résolutions !

Pour cette année, voici l’un des défis qui peut nous aider à aller dans le bon sens : améliorer l’équilibre entre la vie pro et perso. Comment l’équipe de Clac des doigts peut-elle vous assister pour ce challenge ? Quels sont les atouts que la conciergerie digitale détient dans sa manche ?

 

L’équilibre vie pro – vie perso : c’est capital et parfois digital !

Un simple regard sur le baromètre OPE (Observatoire de la Parentalité en Entreprise) de la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle – publié par l’Unaf (Union Nationale des Associations Familiales)suffit pour révéler un chiffre éclairant : 93% des Français considèrent que l’équilibre entre ces 2 pôles est un sujet capital.

En septembre, comme en janvier, c’est un sujet marronnier qui revient facilement sur le tapis, porté par des intentions qui ont trop souvent l’art de se détricoter : le chapelet des bonnes résolutions !

Que faire, cette fois-ci, pour ancrer quelques règles profitables ?

Quels seraient les petites choses à verrouiller pour mieux séparer le temps dévolu au travail de celui qu’il convient de consacrer à votre vie privée, vos proches, vos passions, vos loisirs ?

 

Une bonne gestion de l’agenda

Puisque l’unité de mesure s’appelle heure ou minute, l’agenda est une préoccupation majeure.

planifier

Fixer des plages

Pour aller vers l’équilibre visé dans cet article, il faut une vision claire de son agenda. D’une façon ou d’une autre, il est souhaitable d’y fixer quelques plages : à quel moment travaillez-vous, à quel moment ne le faites-vous pas ? Avec des impératifs professionnels toujours plus exigeants, l’horaire de la majorité des salariés est entré dans un cycle bousculé et ce conseil « découpage » n’est pas facile à mettre en place.

 

Gérer les impatiences

Parallèlement à l’étalement des charges professionnelles et à la pression de la concurrence, un autre phénomène a tissé sa toile : l’impatience ! Le besoin immédiat des choses et des services est devenu un (non)art de vivre. Tout le monde veut tout et tout de suite. Commercialement, il faut désormais répondre aux sollicitations sans attendre, sinon rien.

À la moindre défaillance, votre concurrent sera sur le pont pour récolter le beurre en décochant son sourire à votre crémière. Donc attention : la réactivité côté pro ne peut pas se transformer en esclavage. Sans compensation côté privé, ce ne sera pas tenable sur la durée !

 

Vivre connecté et savoir déconnecter

L’évolution digitale a clairement mis son grain de sel dans l’affaire.

Le fait d’être perpétuellement et si facilement connecté a créé un entrelacs quasi permanent entre la vie professionnelle et la vie personnelle.

Le paradoxe, c’est qu’il faut maintenant apprendre à se déconnecter pour déconnecter. C’est vrai au bureau et à la maison !

Il y a de multiples moments pendant lesquels nous devrions réapprendre à vivre sans téléphone. On ne peut pas lire un rapport en tenant son Samsung dans la main gauche et guider en même temps un pur-sang de la main droite pour le mener au pré. De la même façon, il est exclu de se priver de la concentration requise au bureau pour se connecter toutes les 5 minutes sur Twitter avec l’espoir de gagner la médaille du meilleur follower.

Mais n’oublions pas, outre la conciergerie, tous les bons côtés de la digitalisation. Pour gérer votre horaire, vos rendez-vous et vos activités avec une efficacité absolue, rien de tel qu’une appli digitale. Grâce aux notifications, tout s’organise mieux qu’autrefois !

 

Quelques recommandations pour un temps mieux géré

Tout ce qui précède plaide en faveur d’un agenda bien ficelé, pour un travail plus efficace et une vie perso mieux séparée.

Temps personnel

L’un des conseils, c’est d’établir un planning de la semaine dans lequel on distingue clairement les plages de temps et leur affectation. Ici, c’est boulot. Là, c’est détente, amis et famille.

Il existe aujourd’hui de nombreuses applications en mode « to do list » qui permettent de répertorier les choses à faire. Sans oublier les applis qui favorisent votre temps de concentration, à découvrir notamment sur le site e-quadra.

Mais n’oubliez-pas que l’objectif premier de ce découpage est d’arriver à garder du temps pour soi. Oui, vous êtes la priorité de votre bien-être ! Si vous négligez cette vérité centrale, tous les pions que vous posez sur le plateau auront tendance à se déliter.

 

Hiéarchisation

L’une des clés d’un horaire cohérent reste l’art de hiérarchiser les priorités. C’est en triant les missions à réaliser – selon leur importance et les minutes qu’elles réclament que vous pourrez les caser à la bonne place : ce que vous devez faire au plus vite, ce que vous pouvez déléguer, ce que vous devez oublier !

Un coup d’œil sur le concept de la priority matrix ne manquera pas de vous éclairer utilement.

 

Imprévus

L’astuce majeure d’un agenda performant, c’est de prévoir des cases pour les imprévus. Si rien ne vient perturber l’avancée de vos travaux, ces plages de sécurité vous permettront de gagner du temps. Mais si tel client survient avec un sac de nœuds, vous pourrez vous occuper de lui sans mettre vos autres objectifs en péril.

 

Droit au but

Comme tout ce qui précède le sous-tend, il faut essayer de gagner des minutes de façon intelligente pour se défaire des mâchoires de la pression. Dans cette optique, il y a un conseil simple : aller à l’essentiel, droit au but. C’est une règle à suivre dans les 2 sens. Les directives claires et concises sont un plaisir-désir pour tout le monde : celui qui les donne que celui qui les reçoit.

 

L’entreprise peut et doit veiller au grain

CLAC team

 

Le simple fait d’avoir fait la photographie de votre emploi du temps vous en a déjà fait gagner !

Il reste maintenant à adopter les bons réflexes et les bonnes habitudes pour rester dans les clous d’un bon équilibre.

La bonne balance est profitable à tous : le salarié, sa famille, les collègues et l’entreprise. Le collaborateur qui est bien dans ses baskets est un atout majeur sur tous les plans : la productivité, la positivité, la qualité de vie au travail, la marque employeur et, au bout du bout, les résultats !

En veillant à l’équilibre personnel de ses collaborateurs, l’employeur limite les pannes d’épanouissement et les dérapages de santé – démotivation, burnout et autres dépressions – tout en protégeant ses propres intérêts.

 

La conciergerie digitale peut grandement vous aider !

Télétravail, horaires souples, repas sains, garde d’enfants, perspectives d’évolution, …

L’entreprise attentive au bien-être de ses collaborateurs dispose d’une large gamme d’outils pour favoriser leur « Work Life Balance ».

Parmi ces outils, la conciergerie digitale joue la carte du 100% pratique. Cette solution innovante et attractive, c’est le cœur de métier de Clac des doigts. Grâce aux services prodigués par leur concierge digital, les employés peuvent se concentrer sur leur mission professionnelle et déléguer toutes sortes de prestations sans chercher midi à quatorze heures.

Bien pensées, les petites attentions contribuent au bonheur des utilisateurs .

Si Julien a besoin de louer un smoking pour une soirée ou que Sophie doit trouver un magicien pour fêter les 10 ans de son fiston, ce sont typiquement des demandes à confier à votre concierge digital, sans hésiter ! Avec son expérience et ses contacts, il trouvera vite et bien les meilleures solutions, au tarif le plus juste. Pendant ce temps, le boulot de la boîte ne sera pas retardé.

Le premier bon pli, pour cette rentrée, c’est d’opter pour Clac des doigts et d’utiliser à bon escient tous les atouts de votre concierge digital.